skip to Main Content

Peut-on skier au printemps à La Rosière ?

Si, dans leur très grande majorité, les skieurs choisissent les congés de Noël et de février pour se rendre dans les stations de sport d’hiver, certains apprécient le ski de printemps, notamment lorsque les vacances scolaires débutent tôt en avril.

A cette période, les jours sont plus longs (le changement d’heure d’été a lieu fin mars) et cela permet de multiplier les activités : en partant skier dès 9 heures, on profite d’une bonne neige jusqu’en début d’après-midi, soit 5 à 6 heures de ski en continu, et un pique-nique sur les pistes, face à Mont-Blanc ou sur les terrasses des restaurants d’altitude (La Rosière et la Thuile n’en manquent pas, et certains à des tarifs corrects par rapport à d’autres stations).

Le reste de la journée peut être consacré à d’autres activités : le spa, avec sauna et jacuzzis, n’est qu’à 100 mètres de l’Esquirol. Et comme le temps est souvent très beau à cette époque, le soleil réchauffe la terrasse plein sud du chalet, et le chocolat chaud ou le thé se prendront à l’extérieur.

Mais peut-on skier à La Rosière en avril ? Le site Ski Info propose un historique des chutes de neige et de l’enneigement dans les stations.

Qu’en est-il à La Rosière ?

Depuis 2010, il n’y a pas eu une seule année où il ne restait pas de neige à la Rosière en avril ! Et ce, même au printemps 2017 alors que l’hiver 2016-2017 avait été particulièrement pauvre en chutes de neige.

Et encore mieux : il n’est pas rare que La Rosière profite d’une neige fraiche assez tardivement dans la saison. Presque chaque année, on remarque des chutes de neige fin mars, au cours du mois d’avril et quelques fois en mai.

Alors, pourquoi le ski de printemps est-il un bon plan à La Rosière ?

On le sait, la situation de la Rosière est assez exceptionnelle pour le panorama, mais aussi pour la neige. Le vent qui s’engouffre par le col du Petit-Saint-Bernard favorise des précipitations importantes sous forme de neige. Certaines années, il tombe jusqu’à 11 mètres sur le domaine !

Deuxième avantage, la quasi totalité des pistes se trouve au-dessus de 1850 mètres d’altitude. A l’exception des secteurs Ecudets et Petit Bois, toutes les pistes sont en effet au-dessus de la station. Et en allant jusqu’à 2 800 m, le domaine profite assez longuement du refroidissement en altitude. Avec un domaine italien orienté au nord, et gardant sa neige plus longtemps, l’Espace San Bernardo peut s’avérer idéal pour le ski de printemps.

Le domaine peut conserver sa neige assez tard. Chaque année, l’ouverture du Col du Petit-Saint-Bertrand, mi- mai, offre des images exceptionnelles qui montrent que la neige reste présente à cette époque à 2188 m.

C C